Le Borromée des anciens Pays-Bas

V. Soen & L. Hollevoet, ‘Le Borromée des anciens Pays-Bas? Maximilien de Berghes, (arch)évêque de Cambrai et l’application du Concile de Trente (1564-1567)’, Revue du Nord 99 (n° 419) (2017) 41-65.

Maximilien de Berghes (1518-1570), évêque (1556-1559), et par la suite, archevêque de Cambrai (1559-1570) prend une place non négligeable dans la littérature sur l’église des anciens Pays-Bas du XVIe siècle. En 1564, Berghes prit l’initiative pour convoquer un conseil des évêques locaux au sujet de la publication du Concile de Trente, bien qu’il fut jamais un prélat ni une personnalité de la dimension de Borromée. Il le fit à nouveau en 1565, en étant le premier dans les Pays-Bas à organiser un concile provincial pour la mise en place des décrets de Trente, imitant ainsi son collègue et compétiteur de Reims, le fameux cardinal de Lorraine. Plutôt qu’un Borromée local de la Contre-Réforme, Maximilien était simplement un évêque dont le rayon d’action était avant tout déterminé par le contexte transrégional, à la frontière entre les Pays-Bas des Habsbourg et la France.

Link to text: https://lirias.kuleuven.be/bitstream/123456789/561675/5/Soen-Hollevoet.pdf

Leave a Reply